Prince et Martyr. L’Apôtre du Danube – Hélène Danubia

Numele adevărat al scriitoarei este Eugenia Mihalovici, de origine română, medic, convertită la catolicism. Ea l-a cunoscut personal pe Vladimir Ghika în ultimii zece ani ai vieţii lui. Din experienţa pe care a avut-o, avându-l ca spiritual şi exemplu de apostolat, aduce noi mărturii despre Monseniorul Ghika. Prince et Martyr. L’Apôtre du Danube de Hélène Danubia préface de Diacre Didier Rance A.E.D. Préface Comme l’écrit l’auteur, ce livre n’est pas une biographie de Mgr Vladimir Ghika. Il en existe déjà, et de bonnes. Au carrefour de la poésie et du témoignage personnel, c’est de l’intérieur qu’Hélène Danubia nous fait découvrir cette figure centrale pour l’histoire spirituelle de l’Europe en ce siècle. Elle utilise pour cela ses archives familiales – ses parents ayant été depuis des générations liés aux princes Ghika – et ses propres rencontres avec Mgr Ghika, mais aussi les ressources de cette forme littéraire, mélange de méditation et de poésie spirituelle, qu’elle a forgée elle-même pour rendre compte de son expérience de croyante dans un régime totalitaire athée. Alexandre Soljénitsyne, dans les dernières lignes de La Maison de Matriona évoque „ce juste dont parle le proverbe et sans lequel il n’est village qui tienne. Ni ville. Ni notre terre entière”. À l’évidence, Vladimir Ghika en fut un. On peut comparer ces justes à une pierre jetée à la surface d’un étang. L’observateur voit telle action de bonté, tel sacrifice pour l’Église, telle vocation. Il voit ainsi l’onde qui avance, mais ignore quand et où la pierre fut jetée, en entraînant d’autres. Il n’est pas possible d’écrire une histoire d’un rayonnement spirituel selon les critères académiques. Et c’est aussi bien comme cela. Mais des...

Derniers témoignages

Derniers témoignages [par] Mgr Vladimir Ghika. Avant-propos       Un jour, après avoir rédigé une Note pour un travail en cours, le prince Vladimir GHIKA, – devenu, de par la grâce de Dieu, Monseigneur Ghika, prêtre dans l’Église catholique, – écrivait à un ami: «Mes yeux d’homme ne verront pas ceux qui tressailliront à me lire, – le ciel promis viendra avant la terre promise, – et, pour un pareil poème, il vaut mieux que la voix sorte d’une tombe, – mystère, autorité plus troublante du témoignage …».       Cette voix, sortie d’une tombe, voici qu’elle s’adresse aujourd’hui à tous ceux qui ouvriront ces pages: car nous l’avons recueillie et nous la transmettons fidèlement ici.       Et recueillie, comment? … Le prince Démètre Ghika, frère de Vladimir, ayant reçu, de France où Mgr Ghika a vécu et de Roumanie où il est mort, des caisses de documents, nous en a confié le dépouillement. Nous y avons trouvé des trésors, écrits de la main de l’apôtre qui gardait et notait, au jour le jour, des pensées, des impressions au sujet des gens qui croisaient sa route et des circonstances qui la jalonnaient.       Sur de petits bouts de papier, arrachés à un bloc, à une enveloppe, il griffonnait en hâte; ou, sur des feuilles plus soignées, ébauchant une synthèse qu’il n’eut pas le temps d’ordonner, il fixait ces pensées. Ainsi nous parviennent-elles sous la forme de membres épars dans lesquels tient cependant tout ce qu’il a aimé, souffert et vécu. Émanant d’une telle âme, la moindre bribe en est précieuse.       Mais comment rassembler ces bribes pour les transmettre? Avait-il l’intention de publier de nouveaux volumes...

La chambre des saints à Rome – preface de monseigneur Ghika

La chambre des saints à Rome, JOLY Edmond – preface de monseigneur Ghika       On pourrait croire qu’il y a sous ce titre une sorte d’intention poétique, une mystérieuse image, bien mise en saille pour piquer la curiosité du passant. Il n’en est rien. Si le titre est beau, s’il ,,chante” à souhait, il est aussi très-simple et très-loyal. Ce n’est pas un de ces titres voyants, tout en littérature, qui valent ou souvent dépassent le livre par eux dénoncé, et qui appellent, à l’acquérir, d’indiscrète mais agréable façon, le lecteur. Il s’agit de la Chambre des Saints, au sens propre, direct et concret de ces mots – et de la Chambre des Saints à Rome. Il s’agit de ces chambres même où vécurent les Saints et où l’on trouve, en toute son humble et poignante réalité, le saisissant contraste de ce que, depuis le Dieu fait homme, les plus lointains reflets des êtres associés par Lui à Sa vie peuvent apporter en ce monde de présences agissantes et sacrées. La Chambre des Saints nous fournit, d’un coup, la transition tragiquement misérable et par là d’autant plus significative qui s’est établie entre le surnaturel le plus relevé, le plus net, et les plus proches et les plus intimes détails de la vie domestique, dépouillés même de ce qui, en cette vie, par le mouvement laborieux des jours, pouvait les ennoblir. La Chambre des Saints a ainsi plusieurs caractères : celui d’une antichambre du Ciel et sans que rien ne vienne y démentir ni l’antichambre ni le Ciel, d’une antichambre de piètre apparence, faite pour l’attente morfondue ou le travail ingrat....

Allocution à l’occasion du mariage de Jean et Sonia Daujat

Allocution prononcée par Mgr. Ghika protonotaire apostolique à l’occasion du mariage de Jean et Sonia Daujat, le 15 Novembre de l’an de grâce 1930 en l’église de Saint Jaques du Haut-Pas à Paris                     Mes Frères en Jésus-Christ, Si j’ai à vous saluer tous ici et a m’adresser a vous, c’est à vous surtout que je dois parler au nom de Dieu, mes chers Enfants, en vous nommant de ce titre que le titre de Père selon Dieu, par vous, sui­vant la coutume, attribué à mon sacerdoce, me permet et me commande même de vous donner avec une noblesse de sens et une plénitude de vérité que la foi seule peut fournir, car il implique une véritable paternité spiri­tuelle, par le sang de Jésus-Christ et l’opération du St-Esprit. Mes chers Enfants, dis-je, je viens vous porter ici, avec la parole de Dieu et de sa part – autant que je le puis – le commentaire vivant de ce que vous accomplissez à cette heure, de ce que Dieu met en ce moment à votre disposition, de ce qu’Il attend de vous et de ce que nous attendons de vous, Lui, qui vous aime et vous veut ,,bien à Lui”, nous, qui tenons à vous par de véritables et précieux liens. Je ne suis là que pour rendre de mon mieux plus sensibles cette présence et cette action divines qui enveloppent tout, pour essayer de souligner devant vous, avec l’aide du Saint-Esprit pré­parant mon âme et la votre à cette tâche, toutes les réalités sur­naturelles qui se font jour ici. Des réalités et des actualités toutes faites pour vous, pour...

Les intermèdes de Talloires – V. I. Ghika

C’est un album de gravures avec des commentaires publié par mons. Ghika en 1924 alors qu’il se trouvait au Talloires, une cité près Annency, une belle région touristique de France. Couverture Les intermèdes de Talloires Fantaisies décoratives très puèriles preséntées sous forme d’album pour l’amusement des quelques grandes personnes non dépourvues de loisirs et pour la satisfaction de quelques d’amateurs d’immages. Par V. I. Ghika Imagier Avec préface du maitre Albert Besnard Page 1 Les intermèdes de Talloires Un étrange et charmant ouvrage qu’on ne sait vraiment où classer, sinon dans le trésor du bibliophile. Il plaira en tout ce qu’on peut réclamer d’une plume experte. Celle-ci dessine des formes, rythme des mots, trace des lettres, tour à tour et continûment, car tout cela s’enchaîne, se complète réciproquement, se renforce, et pour chaque page, fait bloc. Ainsi tels manuscrits ornementés du XVe, qui sont des monuments d’expression calligraphiqueet qui ne nous confondent pas moins par la patiencequ’ils supposent que par les splendeurs qu’ils déploient. A temps perdu, sur un coin de table, l’été, un artiste maître de ses moyens a laissé son imagination guider sa plume. Les bords du lac d’Annecy, riches en reflets et en légendes, prêtaient à toutes sortes d’inventions féériques, depuis l’âge lacustre jusqu’à l’âge mondain. L’artiste aura saisi tous les prétextes et sur tant de sujets divers son filigrane délié trouve le moyen de se dérouler et de s’entortiller d’une façon neuve, en réservant les blancs ou en chargeant les noirs à chaque fois différemment. – Admirez la Licorne, le Retour de la guerre et Chasse de Saint-Hubert. L’amusant petit monde en un paysage en...